Investissement financier : quels sont les différents types de placements possibles ?

Vous vous efforcez d’épargner régulièrement ? Vous vous mettez à l’abri du besoin en prévoyant l’avenir. Mais laissez-vous votre argent dormir à la banque ? Il est en effet possible de le faire travailler, de le faire fructifier en le réinvestissant par exemple. Mais avant de vous lancer, il faudra analyser rigoureusement la rentabilité ainsi que le risque de chaque placement. Si tous ont des avantages, certains se révéleront plus intéressants que d’autres en fonction de votre situation. Voici quelques options vous permettant de brosser un tableau de solutions possibles.

Le contrat d’assurance-vie

Malgré les fluctuations, l’assurance-vie reste l’investissement financier privilégié des Français. Ce type de contrat vous offre l’opportunité de constituer une épargne sur le moyen ou long terme. Selon le capital investi, votre contrat vous fera profiter de bons intérêts. En matière d’assurance-vie, différents supports existent comme les fonds en euro proposant une garantie en capital, ainsi que les unités de compte ou UC pouvant être investies en SCPI (Société Civile en Placement Immobilier), en SCI (Société Civile Immobilière) ou en FCP (Fonds Commun de placement), etc.

Comme tout autre produit d’épargne, l’assurance-vie présente des atouts et quelques inconvénients. Sa faible fiscalité est l’un de ses principaux avantages, même si l’imposition sur les produits varie en fonction de votre situation fiscale. Un régime fiscal spécifique s’appliquera sur les plus-values réalisées après huit ans. En cas de décès du titulaire, une exonération des droits de succession est également attribuée aux bénéficiaires à hauteur de 152 500 €.

Ce produit d’épargne est également flexible. Vous êtes libre dans la détermination des bénéficiaires, mais également dans le retrait de votre argent dans la période imposée. Il est aussi possible de souscrire plusieurs contrats, mais le souci résidera alors dans les frais de gestion assez élevés.

Le livret d’épargne

Si vous n’aimez pas trop prendre des risques, le livret A est un autre support à considérer. Accessible à toutes personnes physiques, ce produit d’épargne est proposé par toutes les banques. Il vous permet d’économiser, de vous prémunir des aléas de la vie ou encore de financer des projets.

Avec le livret A, le dépôt minimal est de 10 € : vous pouvez effectuer des versements à tout moment ainsi que retirer votre argent quand vous le voulez, et cela sans frais. En ce qui concerne les intérêts, ils sont exonérés de prélèvements sociaux et d’impôt sur le revenu.

Cependant, une personne ne peut disposer que d’un seul livret A, et sa rentabilité en baisse constitue l’autre faiblesse de ce produit d’épargne.

Les fonds structurés

Les fonds structurés ou produits structurés se trouvent dans la liste des investissements financiers à envisager. On entend par ces expressions un titre de créance émis par une institution bancaire. Les produits structurés sont non cotés sur les marchés : ils regroupent les produits issus d’un placement financier classique, tels que les actions ou les indices boursiers combinés à des produits dérivés. Un profil de rentabilité correspondant à vos besoins résultera de cet assemblage.

Généralement, les produits structurés se présentent sous la forme juridique d’EMTM ou Euro Medium Term Notes. Ce sont donc des obligations à moyen terme avec un capital non garanti. Les fonds structurés vous fournissent quant à eux un accès à de nouveaux actifs.

S’ils sont intéressants, ceux-ci demeurent pourtant un univers assez complexe pour la plupart des investisseurs où le rendement est conditionné par le sous-jacent. En faisant un placement dans ce support, vous prenez le risque de perdre en capital.

L’investissement dans la pierre

L’immobilier fait partie des placements sûrs pour percevoir de l’argent sur le long terme. C’est un excellent moyen de se faire des compléments de revenus et d’assurer sa retraite. En matière d’investissement locatif, la location meublée est l’option la plus favorable. En règle générale, les loyers de ce type de logement sont plus élevés, vous avez aussi le droit d’exiger deux mois de loyer comme dépôt de garantie. En profitant d’un régime BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), vous accéderez à une fiscalité avantageuse.

L’inconvénient reste le changement de locataires fréquent. En tant que propriétaire, vous serez également soumis à certaines obligations.

La SCPI

L’immobilier peut vous être très rentable si vous investissez de la bonne façon, toutefois, l’acquisition d’un bien immobilier n’est pas à la portée de tous. Si c’est votre cas, sachez que vous pouvez toujours placer votre argent dans la pierre grâce à la SCPI évoquée précédemment avec un dépôt initial abordable.

La SCPI désigne un véhicule de placement collectif consistant à récolter des fonds apportés par des investisseurs particuliers, dans le but d’acquérir et de gérer un patrimoine immobilier destiné à être loué. En investissant dans la SCPI, vous obtiendrez une part sociale en contrepartie de votre apport.

Selon vos besoins, vous pouvez choisir l’obtention de vos revenus dans l’immédiat ou opter pour la levée de fonds. En faisant travailler votre argent, cette alternative vous fera bénéficier de rendements supérieurs.

Les investissements responsables

Terminons cette liste avec l’Investissement Socialement Responsable (ISR). A l’ère où la préservation de la planète est un enjeu majeur, ce type de placement s’avère indispensable. Il vous permet de tirer profit de votre investissement tout en prenant en compte l’environnement.

L’ISR consiste à sélectionner vos produits d’investissement en considérant les problématiques relatives au développement durable. Il harmonise ainsi performance économique, impact social et environnemental en soutenant financièrement les entreprises participant aux projets de développement pérenne.

Se faire accompagner pour faire le bon choix

La finalité de l’investissement est d’accroître votre capital : afin d’investir dans les meilleures conditions, un projet de placement financier doit faire l’objet d’une mûre réflexion. Vous devrez prendre le temps de bien analyser votre situation et vos besoins. Votre budget sera un critère essentiel pour vous orienter dans votre choix.

Peser les avantages et les risques pour chaque produit est également une étape fondamentale. Une parfaite connaissance du marché est indispensable pour cela. Réfléchir par vous-même ne vous aidera pas, le mieux est de solliciter l’accompagnement d’un conseiller en investissements financiers ou en gestion de patrimoine. C’est le professionnel le plus approprié pour trouver la solution qui vous sera adéquate.

Rédigé par
Plus d'articles de
Nouvelle décision économique de l’administration Trump !
Le mois dernier, le président Donald Trump est devenu le premier président...
Lire la suite